30 bougies pour la Fédération des écoles protestantes d’Haïti

13 May
0
0
1

La Fédération des écoles protestantes d’Haïti (FEPH) a organisé, le dimanche 8 mai 2016, un culte d’action de grâces en l’église baptiste Bérée de Delmas 43 pour célébrer son 30e anniversaire. Pour marquer l’évènement, toute une série d’activités se sont déroulées dans plusieurs départements du pays sur le thème « L’éducation protestante, un engagement pour le progrès et le vivre-ensemble ».

« L’année 2016 est donc l’anniversaire du trentenaire de la création de la FEPH. On ne pouvait mieux fêter cet anniversaire qu’en tenant ici ce culte d’action de grâces. Cette cérémonie permet aux bénéficiaires, dirigeants, employés et amis de la FEPH d’apporter à Dieu leur adoration et d’exprimer leur reconnaissance au Seigneur pour ses bienfaits durant les trente (30) années écoulées », a fait savoir, dans ses propos de circonstance, le président du conseil d’administration de la FEPH, Guilbaud Saint-Cyr. Le pasteur Guilbaud Saint-Cyr a ajouté qu’en créant la FEPH le 9 mai 1986, les fondateurs nourrissaient l’ambition d’améliorer la qualité de l’éducation et de promouvoir la réforme éducative, dite Bernard, ainsi que la coopération dans la perspective d’une fédération forte, représentative et pérenne. Trente années plus tard, souligne-t-il, même si l’on peut s’interroger sur le niveau de réalisation de ces objectifs aussi ambitieux que nobles, une chose est claire et sans équivoque : la pertinence des choix d’alors de mutualiser les efforts et d’offrir aux enfants haïtiens une éducation de qualité, à travers des écoles protestantes dignes de ce nom, demeure d’actualité.

Présente dans les dix (10) départements géographiques du pays, la Fédération des écoles protestantes d’Haïti (FEPH), institution éducative à but non lucratif, intervient précisément auprès de 3 000 écoles par des activités centrées sur la mobilisation de ressources humaines, financières et matérielles, la structuration et l’adéquation des services aux besoins des membres, l’amélioration de la qualité de l’éducation et l’augmentation de l’offre scolaire, la consolidation de la gouvernance et l’opérationnalisation des nouvelles structures régionales, et le plaidoyer pour l’équité et la qualité dans le système éducatif national au bénéfice des enfants haïtiens sans distinction de sexe ni de religion.

Dans une homélie bien inspirée, le Dr Jean V. Dorlus de l’université Lumière a déclaré : « L’éducation chrétienne a besoin de développer des gens de conviction pour parler de la nécessité d’intégrer la foi avec la façon de vivre.» Il a ensuite précisé que l’éducation protestante doit produire des leaders civils (ou politiques) et religieux travaillant à la promotion de la Loi de Dieu.

Très satisfait du déroulement de la journée d’action de grâces animée de beaux cantiques de louange et de reconnaissance au Seigneur, le directeur exécutif de la FEPH, Christon St-Fort, pour sa part, a adressé des remerciements chaleureux aux fondateurs de cette institution éducative, aux partenaires techniques et financiers de la FEPH, aux invités, à l’assemblée des fidèles protestants, aux élèves, parents, enseignants et directeurs d’école présents au culte. M. Christon St-Fort a souligné, par ailleurs, qu’une série d’activités à caractère spirituel, culturel et social sont prévues dans l’ensemble du pays, de mai 2016 à mai 2017, en vue de commémorer pareillement le bicentenaire de l’éducation protestante en Haïti.

LeNouvelliste.com

Posted by: Category: Nouvelles

Post Comment

Top